Rechercher

Colombie : Un voyage au cœur de ses 13 régions emblématiques

Parmi les pays producteurs de café les plus appréciés, la Colombie bénéficie d’un côte de popularité et pointe à la 3ᵉ place mondiale en volume de production. De plus, réputé pour l’excellence de la culture d’Arabica, le pays est couvert en grande partie de zones caféières. Tour de Colombie des 13 régions répertoriées.

Qui se souvient de Juan Valdez ? Le fermier qui, dès 1958 devint l’ambassadeur du Café de Colombie. Ce symbole a parcouru autant les sacs de café à l’export que les publicités vantant la qualité du café colombien. Plus tard, la Fédération Nationale des Cafeteros (FNC), au nom des 540 000 familles colombiennes vivant du café, a pris le relai, continuant à en développer puissamment le marketing.

Mais nous avons décidé de nous intéresser aux régions montrant l’ampleur et la puissance productrice de la Colombie. C’est aussi l’opportunité de se faire un focus sur nos valeurs : la traçabilité et le Développement Durable. Nous intégrons dans ces valeurs le lien de confiance que nous tissons avec nos partenaires producteurs. Des deux côtés de la chaîne, la question du changement climatique et de l’impact sur la production de café en Colombie active notre prise de conscience commune d’une autre manière de consommer et de produire. Mais en coopération. Le double enjeu qui en ressort nettement : proposer avec constance les meilleures tasses de café possible et assurer les moyens de subsistances des producteurs. Et ce, sur l’ensemble des 13 zones caféières que nous vous invitons à découvrir.

La notion de changement climatique a ouvert la voie à de nombreuses recherches et développement de variétés de café. Aussi, celles qui sont répertoriées dans chaque région présentée ne sont pas exclusives.

CAUCA

Entre autres, cette région est surtout connue pour ses cafés cultivés autour d’Inza et de la ville de Popayán. La Meseta de Popayán est un haut plateau avec des conditions de cultures attrayantes fournies par l’altitude, sa proximité de l’équateur et des montagnes environnantes, protégeant le café contre l’humidité du Pacifique et les alizés du sud.

Le climat est très stable tout au long de l’année et la région est connue pour son sol volcanique remarquable. Historiquement, il y a eu une saison des pluies prévisibles chaque année d’octobre à décembre.

Altitude : 1 700 – 2 100 m (5 600 – 6 900 pieds)

Récolte : mars-juin (culture principale) et novembre-décembre (récolte secondaire)

Variétés : principalement Typica, Bourbon, Caturra, Castillo

Profil de tasse : agrumé, doux et floral.

Sourcing Cafés Pfaff : Micro-lot – Paramo Madre Tierra BIO (sourcé en direct de la plantation par Joris Pfaff et produit par le peuple indigène Nasa We’Sx) – 100% Arabica lavé (score 84/100) – Notes de cacao et de canne à sucre

VALLE DEL CAUCA

La vallée du Cauca est l’une des parties les plus fertiles du pays, avec le fleuve Cauca qui descend entre deux grandes chaînes de montagnes andines.

La région était l’un des épicentres du conflit armé colombien. Typique de la Colombie, la plupart des fermes sont assez petites et la région compte environ 75 800 hectares de production de café, répartis entre 23 000 familles.

Altitude : 1 450 – 2 000 m

Récolte : septembre-décembre (culture principale) mars-juin (récolte secondaire)

Variétés : Principalement Typica, Caturra, Bourbon, Colombia, Castillo…

Profil de tasse : herbacé et fruité, légère acidité et corps moyennement développé.

TOLIMA

Tolima est l’un des derniers bastions du célèbre groupe rebelle colombien Les FARC, qui avaient conservé le contrôle de la région jusqu’à relativement récemment. Tolima a souffert ces dernières années des combats, ce qui a rendu l’accès difficile. Les cafés de qualité de cette région ont tendance à venir de petits agriculteurs dans une production de micro-lots et nano-lots par l’intermédiaire de coopératives.

Altitude : 1 200 – 1 900 m

Récolte : mars-juin (culture principale) et octobre-décembre (récolte secondaire)

Variétés : principalement des Typica, Bourbon, Caturra, Castillo, Geisha…

Profil de tasse : agrumé, doux et fruité, avec une vive acidité.

Sourcing Cafés Pfaff : Fabrica Planadas Nature – 100% Arabica nature (score 86/100) – Notes de fruits rouges et raisin

HUILA

Voilà une région qui combine parfaitement qualité du sol et géographie exceptionnelle propices à la culture du café. Certains des cafés colombiens les plus complexes aux profils les plus fruités viennent des zones caféières de Huila. La région recense environ soixante-dix mille producteurs de café, couvrant plus de 16 000 hectares de terres cultivées.

Altitude : 1 250 – 2 000 m

Récolte : septembre-décembre (principal récolte) et d’avril à mai (récolte secondaire)

Variétés : principalement Typica, Caturra, Bourbon, Gesha…

Profil de tasse : grande complexité doux, fruité, vineux, avec une vive acidité en bouche.

Sourcing Cafés Pfaff : Décaféiné – Chevere Sugar Cane – 100% Arabica lavé (score 83/100) – Notes de chocolat, fruits rouges, litchi, sucre de canne

QUINDIO

Quindio est une petite région du centre du pays, située à l’ouest de Bogotá. Le café est une partie intégrante de l’économie locale. Les risques liés à la culture du café, en raison des effets du changement climatique et de l’incidence accrue des maladies affectant les plants de café, ont conduit de nombreux agriculteurs à cultiver des agrumes et des noix de macadamia à la place.

À Quindio, les touristes peuvent visiter le National Coffee Park, un parc à thème basé sur le café et sa production.

À noter : À la fin du mois de juin de chaque année, la municipalité de Calarcá accueille, depuis 1960, la National Coffee Party. C’est une journée de célébration autour du café, y compris un concours national de beauté du café.

Altitude : 1 400 – 2 000 m

Récolte : septembre-décembre (principale récolte) et d’avril à mai (récolte secondaire)

Variétés : principalement Typica, Caturra, Bourbon, Colombia, Gesha…

Profil de tasse : fruité et herbacé, avec une acidité contrôlée et un corps assez développé.

Sourcing Cafés Pfaff : San Cristobal – 100% Arabica lavé (score 82/100) – Notes d’épices et poivrées

RISARALDA

Il s’agit d’une autre région productrice de café bien établie et ici nombre d’agriculteurs sont rattachés à des coopératives. Comme à Quindio, le café joue un rôle social et économique important dans la région, offrant des emplois à une population importante. Alors que de nombreuses personnes ont déménagé dans la région dans les années 1920, souvent pour cultiver du café, la récession au tournant du millénaire a vu une émigration à grande échelle vers d’autres régions et d’autres pays.

Altitude : 1 300 – 1 650 m

Récolte : septembre-décembre (principale récolte) et d’avril à mai (récolte secondaire)

Variétés : principalement Typica, Bourbon, Caturra, Gesha…

Profil de tasse : fruité et herbacé, avec une acidité contrôlée et un corps assez développé.

NARIÑO

Les cafés de Colombie cultivés dans les zones les plus élevées viennent de Nariño. Ceci leur donnant sûrement les profils d’autant plus étonnants et complexes. Il est difficile de cultiver du café à ces hautes altitudes dans de nombreuses régions, car les plantes peuvent souffrir de dépérissement.

La grande majorité des quarante mille producteurs de Nariño sont de petits exploitants (moins de 2 hectares la plantation). Beaucoup ont formé des groupes et des institutions pour se soutenir mutuellement et interagir avec la Fédération Nationale des Cafeteros.

La taille moyenne d’une ferme est inférieure à 1 hectare et seuls quelques dizaines de producteurs de la région possèdent plus de 5 hectares de terres.

Altitude : 1 500 – 2 300 m

Récolte : avril-juin

Variétés : principalement Typica, Caturra, Bourbon, Gesha, Castillo…

Profil de tasse : fruité, doux et équilibré, avec une vive acidité.

Sourcing Cafés Pfaff : Nariño Huver Castillo – 100% Arabica lavé (score 86/100) – Notes de caramel et noisettes grillées

CALDAS

Avec Quindio et Riseralda, Caldas fait partie de l’Axe colombien du café, plus connu sous le nom de baptême Triangle du café. Ces trois régions sont les principales pourvoyeuses des meilleurs cafés du pays. C’est ce que l’histoire rapporte. Or, maintenant d’autres régions sont plus compétitives sur cet aspect.

C’est à Caldas que le Cenicafé (Centre national de recherche sur le café géré par la FNC) s’est installé. Il est considéré comme l’une des principales institutions au monde pour la recherche sur tous les aspects de la production de café. C’est au Cenicafé qu’un certain nombre de variétés uniques à la Colombie (résistantes aux maladies comme le Colombia et le Castillo) ont été créées.

Altitude : 1 300 – 1 800 m

Récolte : septembre-décembre (principale récolte) et d’avril à mai (récolte secondaire)

Variétés : principalement Typica, Caturra, Castillo, Colombie… ⁣

Profil de tasse : fruité et herbacé, avec une acidité équilibrée et un corps assez développé.

ANTIOQUIA

Cette région est le berceau du café de Colombie et de la Fédération Nationale des Cafeteros. Il s’agit d’une région qui poursuit sa croissance dans la production de café qui concerne environ 128 000 hectares de terres, soit la plus grande superficie caféière des 13 régions. Antioquia permet aux petits producteurs de se retrouver au sein de coopératives.

Altitude : 1 300 – 2 200 m (4 300 – 7 200 pieds)

Récolte : septembre-décembre (principale récolte) et d’avril à mai (récolte secondaire)

Variétés : principalement Typica, Caturra, Bourbon, Colombia…

Profil de tasse : arôme fruité, saveurs agrumées et douces.

CUNDINAMARCA

Ce département entoure la capitale Bogotá, l’une des plus hautes capitales du monde à 2 625 m (8 612 pieds) au-dessus du niveau de la mer, plus haut que le café ne devrait pousser. C’était la deuxième région de Colombie à produire du café pour l’exportation, sa production ayant atteint un sommet juste avant la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, il produisait environ dix pour cent du café du pays, mais le pourcentage a depuis diminué. Dans le passé, cette région comptait de très grands domaines, certains avec plus d’un million d’arbres à café.

Altitude : 1 400 – 1 800 m

Récolte : mars-juin (récolte principale) et octobre-décembre (récolte secondaire)

Variétés : Typica, Caturra, Colombia, Castillo… ⁣

Profil de tasse : arôme puissant, acidité assez vive et corps moyennement développé.

SANTANDER

C’est l’une des premières régions de Colombie à produire du café pour l’exportation. Avec une altitude plus faible que les autres régions caféières, on détecte assez nettement deux caractéristiques clés des cafés s’étant développés différemment : rondeur et sucrosité, plutôt que juteux et le complexe (cafés cultivés à plus haute altitude). Une grande partie des cafés issus de cette région est certifiée par la Rainforest Alliance. On remarque à Santander une importante biodiversité qui fait la réputation de la région.

Altitude : 1 200 – 1 700 m

Récolte : septembre-décembre

Variétés : principalement Typica, Caturra, Castillo, Bourbon, Colombia…

Profil de tasse : arômes francs de tabac.

Sourcing Cafés Pfaff : La Pradera Tabi Honey (sourcé en direct de la plantation par Joris Pfaff) – 100% Arabica honey process (score 85/100) – Notes de fruits jaunes et de miel

NORD DE SANTANDER

Dans le nord du pays, en bordure du Venezuela, cette région produisait du café très tôt et a peut-être été la première région de Colombie à cultiver du café.

Altitude : 1 300 – 1 800 m

Récolte : septembre-décembre

Variétés : principalement Typica, Caturra, Castillo, Bourbon…

Profil de tasse : arômes subtils de chocolat.

SIERRA NEVADA (Guajira)

C’est une autre région à basse altitude (située non loin de la côte Pacifique) et encore une fois, les cafés ont tendance à être plus lourds et plus ronds, plutôt que plus élégants et plus raffinés. Le café est cultivé dans les montagnes andines de cette région et les collines très escarpées, lançant un défi particulier et quotidien aux agriculteurs.

Altitude : 900 – 1 600 m

Récolte : septembre-décembre

Variétés : Typica, Caturra, Bourbon, Gesha (selon altitude)…

Profil de tasse : douce amertume, notes de chocolat et acidité peu développée.

Sourcing Cafés Pfaff : Duni Anemos Valle Del Cesar Bio (victime de son succès) – 100% Arabica lavé (score 84/100) – Notes de caramel et citron

Pour plus d’actualités, suivez nous sur nos réseaux sociaux :

L’équipe des Cafés Pfaff